Suivez nous sur Facebook !

Licences

Specials

  • Un cadeau offert à parti du 45 euros d'achat

    Un cadeau offert à parti du 45 euros d'achat

  • LIVRAISON OFFERTE Dès 100 € d'achat

    LIVRAISON OFFERTE Dès 100 € d'achat

    LIVRAISON OFFERTE Dès 100 € d'achat

Blog Search

Liste des produits par fabricant Kantai Collection

Kantai Collection (艦隊これくしょん, Kantai Korekushon, littéralement « Collection de la flotte combinée »), abrégé en KanColle (艦これ, KanKore), est un jeu de cartes à collectionner free to play japonais sur internet développé par Kadokawa Games (en) et lancé le 23 avril 20132,3. Le jeu est disponible uniquement au Japon et plus de deux millions de joueurs sont inscrits à la fin mai 20144. Il consiste à gérer une flotte de navires de guerre de la Seconde Guerre mondiale représentés par des jeunes filles5. Le jeu s'est développé dans divers médias dont un jeu de rôle officiel, des mangas et des romans. Un jeu sur PlayStation Vita est annoncé pour le printemps 2015 et une série d'animation pour la télévision est diffusée depuis janvier 2015. Le jeu est un jeu de cartes à collectionner dont les cartes représentent des personnages ayant chacun des attributs différents. Ces personnages sont des anthropomorphes moenote 1 de navires de guerre de la Seconde Guerre mondiale (principalement ceux de la Marine impériale japonaise), qui sont dépeints comme les jolies filles, appelées « filles de la flotte » (艦娘, kanmusu?)11. Ces navires de guerre sont basés sur des navires ayant réellement existé, leur histoire étant expliquée dans le jeu. Les apparences et personnalités de chacune des filles ainsi que leurs tenues sont généralement en corrélation avec le navire qu'elles représentent: les navires ayant un fort tonnage sont représentés par des filles avec une forte poitrine, les sous-marins par des filles en tenue de natation, les porte-avions sont en général des archères dont le bouclier est un pont d'envol, etc.). Le joueur prend le rôle d'un amiral (提督, teitoku?) et organise des flottes pouvant comprendre jusqu'à six navires afin de gagner des batailles (« sorties »). Le combat est en grande partie automatisé, les actions du joueur se limitant à la construction d'équipements et de navires, à la réparation et réapprovisionnement de ces derniers, ainsi qu'au choix des batailles à mener5,12. Le joueur peut contrôler jusqu'à quatre flottes différentes13. Le joueur progresse dans le jeu en avançant à travers les cartes, en gagnant des points d'expérience en faisant du « grinding (en) ». Il répare et ravitaille les navires en sa possession tout en en obtenant de nouveaux en les construisant ou en récompense de batailles ou de quêtes. De nouveaux équipements peuvent être conçus, permettant aux navires de faire face aux différentes situations de combat11. Les combats ainsi que la création de nouveaux navires et d'équipements est fortement aléatoirenote 2,13. La construction, le réapprovisionnement et la réparation de navires est tributaire de quatre types de ressources: le carburant, les munitions, l'acier et la bauxite, ces ressources se régénérant automatiquement au fil du temps ou pouvant être obtenues dans des combats, des expéditions ou des quêtes13. Les navires peuvent être personnalisés grâce au changement ou à l'ajout de divers équipements, qui augmentent leurs caractéristiques et peuvent fournir des effets spéciaux dans certains cas11. Ces équipements comprennent l'artillerie navale, l'armement anti-aérien, les torpilles, les bombardiers-torpilleurs, les bombardiers en piqué, les avions de chasse, les hydravions, les avions de reconnaissance, les radars et sonars, les turbines à vapeur, les obus d'artillerie spéciaux, les grenades anti sous-marines, les fûts, les projecteurs et les bulbes anti-torpilles. L'efficacité des navires en combat dépend de leurs attributs, à savoir les points de vie, l'armure, l'esquive, la capacité en avions, la vitesse, la portée d'attaque, la puissance de feu de l'artillerie, des lance-torpilles, des canons anti-aériens et des mesures anti-sous-marins, la ligne de vue et la chance14. Les kanmusu deviennent plus fortes en acquérant de l'expérience et en montant de niveau grâce aux sorties. Elles peuvent également être remodelées une fois un certain niveau atteint, ce qui modifie et renforce leurs attributs. Les navires indésirables peuvent être fusionnés à d'autres par un processus appelé « modernisation » (近代化, Kindai-ka?), ce qui augmente certains attributs en fonction des navires utilisés13. Les filles de la flotte peuvent se fatiguer à la suite des batailles, ce qui diminue leurs capacités, elles peuvent aussi « scintiller », ce qui indique un bon moral et augmente leurs aptitudes. La fatigue disparaît en laissant les filles se reposer ou grâce au navire de ravitaillement en nourriture japonais Mamiya qui s'obtient principalement par la boutique du jeu. Les navire endommagés présentent des icônes fumant et la fille à l'air blessée avec ses vêtements déchirés13. Si les points de vie tombent a zéro, le navire est coulé et est irrécupérable, à moins qu'une « équipe de réparation » n'ait été équipée. Bien que le jeu soit gratuit, comme dans la plupart des free to play, des bonus achetables en argent réel peuvent être obtenus dans la boutique du jeu, comme des emplacements de cale sèche supplémentaires, des meubles pour le bureau de l'amiral, des navires en édition limitée et des consommables spécifiques15. Le niveau maximum des kanmusu est 99, mais une quête spéciale (possible une seule fois) ou un achat de 700 yens (répétable à l'infini) permet à l'amiral d'« épouser » la fille et de faire passer le niveau maximum à 150 tout en améliorant les attributs et réduisant les consommations de carburant et de munitions de la « mariée »16. Les joueurs peuvent choisir de se battre contre les flottes d'autres joueurs humains connectés au même serveur de jeu via les exercices de manœuvres. Il est aussi possible de rivaliser avec les scores des uns et des autres au moyen de classements, avec des prix périodiques pour les meilleurs joueurs. En juin 2014, il y a 18 serveurs, chacun nommé d'après une base navale japonaise de la Seconde Guerre mondiale14. Le jeu est actuellement destiné à un public vivant au Japon, son interface étant exclusivement en japonais et son accès étant contrôlé grâce aux adresses IP des joueurs. Il est néanmoins possible d'y accéder à l'aide d'un réseau privé virtuel (VPN)17, mais cela contrevient aux conditions d'utilisation18. Depuis août 2013, l'inscription au jeu se fait au moyen d'un tirage au sort périodique à cause du trop grand nombre de nouveaux joueurs qui surcharge les serveurs19.

Montrer 1 - 1 du produit